Les équipes canadiennes de la LNH explorent l’accueil de fans, mais aucun plan pour le moment

Vues: 10
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 51 Second

Au moins cinq équipes canadiennes de la LNH ont discuté avec leur gouvernement provincial du retour des partisans dans leurs immeubles avant la fin de la saison en cours, mais un expert en maladies infectieuses pense qu’il est plus logique d’attendre l’automne.

Les Canucks de Vancouver, les Oilers d’Edmonton, les Flames de Calgary, les Canadiens de Montréal et les Jets de Winnipeg disent tous avoir exploré la possibilité de remettre des partisans dans les gradins. Les équipes canadiennes jouent dans des bâtiments vides depuis le 12 mars 2020, en raison de préoccupations concernant le COVID-19.

« Nous avons eu des conversations préliminaires avec les autorités locales au sujet d’un plan pour accueillir certains fans à la Rogers Arena cette année, mais rien n’est imminent », a déclaré un communiqué de Canucks Sports and Entertainment. « Tout projet d’accueillir les fans cette année sera avec l’approbation et les conseils des responsables de la santé publique. Nous nous attendons à ce que les discussions se poursuivent dans un proche avenir. »

Le Dr Zain Chagla, spécialiste des maladies infectieuses pour St. Joseph’s Healthcare à Hamilton, en Ontario, a signalé une augmentation des cas de COVID-19 dans plusieurs provinces.

«Je veux dire que Montréal, Winnipeg, Toronto, Calgary, Edmonton et Vancouver ne sont pas tous dans de bons endroits», a-t-il déclaré. « Il y a une croissance du nombre de cas dans chacune de ces villes. Il est difficile de justifier la mise en place d’un groupe de personnes au même endroit. »

Chagla a déclaré que le mois d’octobre pourrait être un meilleur moment pour les fans de revenir, car plus de personnes auront été vaccinées.

«Je pense que vous vous rapprochez de la normale à l’automne», dit-il.

« Ce n’est peut-être pas comme un plein à 100 pour cent, mais vous pourriez probablement obtenir la moitié de la capacité, donc c’est une bonne chose. »

REGARDER | Rob Pizzo résume la semaine 10 dans la division All-Canadian de la LNH:

Dans notre segment hebdomadaire, Rob Pizzo vous rattrape sur la semaine qui était dans la division All-Canadian dans la LNH. 3:54

Edmonton a été l’une des deux villes-plaques tournantes des séries éliminatoires de la LNH. La Place Rogers était vide lorsqu’elle a accueilli la finale de la Coupe Stanley et les Championnats du monde juniors de l’IIHF.

« Nous pensons que nous pouvons accueillir des fans à Rogers Place et le faire aussi en toute sécurité que n’importe quel autre lieu dans le monde, en nous basant sur nos antécédents et notre expertise », a déclaré Tim Shipton, vice-président principal des communications et des relations gouvernementales avec le Oilers Entertainment Group. dans un e-mail. « Nous n’allons de l’avant avec le plan qu’en collaboration avec Alberta Health, car ils devront finalement approuver le plan. »

Un porte-parole des Flames a déclaré que l’équipe discutait également avec le gouvernement provincial.

Rob Wozny, vice-président des communications du Winnipeg Jet, a déclaré que l’équipe avait des discussions en cours avec la province.

« Nous avons partagé que nous avons la capacité, l’expérience et les ressources nécessaires pour ouvrir l’arène … quand il est sécuritaire de le faire, mais aucun calendrier n’a été discuté », a-t-il déclaré dans un e-mail.

Un porte-parole du gouvernement du Québec a déclaré que des pourparlers avaient eu lieu avec les Canadiens.

Un porte-parole des Maple Leafs de Toronto a reporté toute question concernant le retour des partisans au gouvernement provincial.

Dakota Brasier, attachée de presse du ministre des Industries du patrimoine, du sport, du tourisme et de la culture, a déclaré que « la province continuera de suivre les conseils du médecin hygiéniste en chef, d’autres experts de la santé et de la santé publique locale pour déterminer quand et si sûr pour les mesures à lever. « 

Chagla a déclaré que même si les fans sont autorisés à retourner dans les bâtiments avant la fin de la saison le 8 mai, les chiffres seront limités en raison de problèmes de distanciation sociale.

«Vous regardez probablement à peut-être 2 000 maximum», dit-il. « C’est à quel point pouvez-vous obtenir une distance raisonnable. Autant que nous disions deux mètres, cela doit probablement être beaucoup plus que cela compte tenu de toutes les interfaces entre les gens. »

La plupart des équipes américaines accueillant des fans

Aux États-Unis, 18 des 24 équipes basées aux États-Unis ont déjà accueilli un nombre limité de fans ou prévoient de leur permettre ce mois-ci. Les chiffres varient de 3 à 30% de la capacité.

David Legg, professeur de gestion du sport à l’Université Mount Royal de Calgary, a déclaré que le retour d’un nombre limité de partisans présente toute une série de défis pour les équipes.

Les clubs seront confrontés à des questions sur les protocoles de sécurité; combien d’employés embaucher; la meilleure façon d’offrir un service de restauration et de boissons; et qui obtient les billets et à quel prix.

« Je déteste utiliser le mot sans précédent, mais c’est exactement ce que c’est », a déclaré Legg. « Personne n’a de modèle ou de modèle à suivre.

« Je pense que toutes les équipes font des suppositions. Offrez-vous les billets aux anciens détenteurs d’abonnements … ou les proposez-vous simplement au plus offrant? Comment leur attribuez-vous un prix devient délicat parce que vous ne savez vraiment pas quelle est la demande? va être. »

Il y a aussi le risque que les jeux soient reportés. Les Canadiens ont reporté quatre matchs la semaine dernière après que deux joueurs aient été placés dans le protocole COVID-19.

L’application des règles sur les masques, lorsque les gens applaudissent, mangent et boivent, peut causer des problèmes.

« À certains égards, je pense qu’ils feraient peut-être mieux d’attendre à nouveau l’automne prochain », a déclaré Legg.

#Les #équipes #canadiennes #LNH #explorent #laccueil #fans #mais #aucun #plan #pour #moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *