Le gouvernement canadien devrait raccourcir la quarantaine pour les joueurs de la LNH avant la date limite des échanges

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 18 Second

Le gouvernement canadien est sur le point d’approuver une quarantaine raccourcie de sept jours avec des tests supplémentaires pour les joueurs de la LNH échangés des équipes américaines aux équipes canadiennes avant la date limite des échanges du 12 avril, selon une source du gouvernement fédéral.

La source dit que toutes les provinces avec des équipes de la LNH ont approuvé les mesures.

Le mandat de sept jours réduit de moitié l’exigence de quarantaine actuelle de 14 jours, réduisant ainsi un obstacle pour les équipes qui échangent des joueurs à travers la frontière canado-américaine. Les sept équipes canadiennes ont joué exclusivement entre elles cette saison pour éviter les problèmes transfrontaliers en raison de la pandémie de COVID-19.

Des six échanges effectués depuis que la ligue a entamé une saison raccourcie de 56 matchs le 13 janvier, quatre ont eu lieu entre des équipes canadiennes et américaines, et trois d’entre eux impliquaient des ligues mineures ou des espoirs qui n’ont pas affecté l’alignement de l’équipe de la LNH.

Le commerce le plus important de la saison jusqu’à présent a vu les Jets de Winnipeg acquérir Pierre-Luc Dubois des Blue Jackets de Columbus le 23 janvier pour Patrik Laine. Dubois a raté sept des matchs de Winnipeg alors qu’il était en quarantaine pendant 14 jours. Laine n’a dû se mettre en quarantaine que 48 heures pour se rendre aux États-Unis, bien que son arrivée à Columbus ait été retardée car il attendait un visa de travail.

#gouvernement #canadien #devrait #raccourcir #quarantaine #pour #les #joueurs #LNH #avant #date #limite #des #échanges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *