Le détenteur du record américain Shelby Houlihan reçoit une interdiction de 4 ans après avoir été testé positif aux stéroïdes anabolisants

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 8 Second

Shelby Houlihan a déclaré lundi qu’elle avait reçu une suspension de quatre ans pour avoir été testée positive à un stéroïde anabolisant, mais la détentrice des records américains du 1 500 m et du 5 000 m a nié avoir pris sciemment une substance interdite.

Quelques jours seulement avant le début des essais olympiques d’athlétisme aux États-Unis, la jeune femme de 28 ans a déclaré dans une déclaration écrite que l’unité d’intégrité de l’athlétisme l’avait informée en janvier qu’un test de l’Agence mondiale antidopage (AMA) montrait une « analyse trouver » pour la nandrolone.

Houlihan, qui a remporté le 1 500 m et le 5 000 m aux championnats d’athlétisme en plein air des États-Unis en 2019 et était considérée comme une candidate à une médaille pour les Jeux olympiques de Tokyo, pensait que le résultat positif pourrait provenir de la consommation de porc, ce qui, selon elle, pourrait conduire à un faux positif à la nandrolone, la veille du test.

‘Décision hâtive’

« J’ai tout fait pour prouver mon innocence. J’ai passé un test polygraphique. J’ai fait échantillonner mes cheveux par l’un des plus grands toxicologues au monde », a-t-elle déclaré.

« L’AMA a convenu que le test prouvait qu’il n’y avait pas d’accumulation de cette substance dans mon corps, ce qui aurait été le cas si je l’avais pris régulièrement.

« Rien n’a déplacé le laboratoire de leur décision instantanée initiale. »

L’AMA et USA Track and Field n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Les espoirs olympiques anéantis

Houlihan, qui a participé aux Jeux olympiques de Rio 2016 mais n’a pas couru en 2021, a déclaré avoir appris vendredi que le Tribunal arbitral du sport lui avait prononcé l’interdiction, anéantissant ses espoirs de concourir à Tokyo ou aux Jeux de Paris 2024.

« Je me sens complètement dévastée, perdue, brisée, en colère, confuse et trahie par le sport même que j’ai aimé et dans lequel je me suis investie », a-t-elle écrit. « Je n’ai jamais pris de substances améliorant la performance. »

La quadruple olympienne Shalane Flanagan, qui entraîne au Bowerman Track Club de Houlihan, a écrit sur les réseaux sociaux : « Nous vivons un cauchemar dont nous ne parvenons pas à nous réveiller.

« Si c’est là que se dirige le sport que j’aime, alors je ne sais pas si je peux continuer à en faire partie », a écrit Flanagan. « Je refuse de croire que c’est acceptable et vous ne devriez pas non plus. »



#détenteur #record #américain #Shelby #Houlihan #reçoit #une #interdiction #ans #après #avoir #été #testé #positif #aux #stéroïdes #anabolisants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *