Laurence Vincent Lapointe va aux Jeux olympiques — et c’est important pour les espoirs de médaille d’or du Canada

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:8 Minute, 2 Second

Ceci est un extrait de The Buzzer, le bulletin électronique quotidien de CBC Sports. Restez au courant de ce qui se passe dans le sport en vous abonnant ici.

Il semblait que l’une des meilleures prétendantes à la médaille d’or du Canada pourrait manquer les Jeux olympiques, mais maintenant elle est en

Si vous ne connaissez pas le nom de Laurence Vincent Lapointe, ce n’est pas de sa faute. Elle a été l’athlète féminine de canoë la plus dominante au monde pendant la majeure partie de la dernière décennie, remportant sept titres mondiaux au 200 mètres en simple et quatre au 500 m en double. La raison pour laquelle elle n’est pas plus connue est qu’elle n’a jamais eu la chance de participer aux Jeux olympiques. Et la raison en est qu’il n’y a jamais eu d’épreuves féminines de canoë aux Jeux olympiques. Mais cela est en train de changer à Tokyo, où un 200 simple féminin et un 500 double féminin ont été ajoutés au programme. Vincent Lapointe a été favori pour remporter l’or dans les deux.

Pendant un moment, cependant, il a semblé qu’elle pourrait manquer son moment au soleil tant attendu. À l’été 2019, Vincent Lapointe a été testé positif à un médicament interdit de musculation et a été provisoirement suspendu. Elle a insisté sur le fait qu’elle n’avait pas sciemment pris la substance, et son interdiction a ensuite été annulée, lui ouvrant la voie pour concourir à Tokyo. Mais la suspension provisoire avait fait rater Vincent Lapointe aux championnats du monde 2019. Cela, associé à l’annulation des qualifications olympiques régionales en 2020 et en 21 en raison de la pandémie, a fait en sorte que le Canada n’a pas réussi à qualifier un bateau double féminin pour les Jeux olympiques. Le Canada avait encore un bateau en simple, mais Vincent Lapointe a perdu contre Katie Vincent (sa partenaire actuelle en double) aux essais canadiens. Il semblait donc que l’un des meilleurs paris du Canada pour une médaille d’or à Tokyo (peut-être même deux d’entre eux) n’allait peut-être pas du tout.

Compte tenu de la série d’événements malheureux qui sont arrivés à Vincent Lapointe, Canoe Kayak Canada a demandé une place olympique supplémentaire qui lui permettrait de concourir en simple et en double avec Vincent. Mais le Comité international olympique n’a toujours pas répondu à la demande. Ainsi, à un peu plus de deux semaines des Jeux de Tokyo, l’instance dirigeante canadienne a proposé une solution de contournement qu’elle a révélée aujourd’hui : au cas où le CIO n’accorderait pas à Vincent Lapointe la place supplémentaire, le Canada réaffecterait l’un des ses places de kayak pour femmes lui sont réservées pour le canoë – sur la base de la détermination qu’elle a une meilleure chance de remporter l’or que le kayakiste auquel il aurait été destiné.

Quoi qu’il en soit, Vincent Lapointe et Vincent courront ensemble dans l’épreuve féminine de canoë en double, et ils concourront tous les deux en simple — donnant au Canada une bonne chance de remporter trois médailles, dont deux d’or. C’est une grosse affaire pour un pays qui devrait remporter environ quatre ou cinq médailles d’or et un peu au nord de 20 au total à Tokyo. En savoir plus sur Vincent Lapointe et le reste de l’équipe olympique canadienne de canoë-kayak ici.

Laurence Vincent Lapointe a été la meilleure canoéiste de vitesse féminine de la dernière décennie. (Aaron Lynett/La Presse Canadienne)

Rapidement…

Denis Shapovalov s’est qualifié pour les demi-finales masculines de Wimbledon. La Canadienne, 10e tête de série, jouera pour la première fois dans le carré de finale d’un Grand Chelem après avoir remporté une victoire en cinq sets contre la 25e Karen Khachanov aujourd’hui. Il s’agit de la course la plus profonde d’un Canadien lors d’un Chelem depuis que Milos Raonic a atteint la finale de Wimbledon en 2016. Cependant, Shapovalov, 22 ans, est en difficulté. Il affrontera le n°1 mondial Novak Djokovic, qui vise son troisième titre consécutif à Wimbledon et le sixième de sa carrière. Djokovic a besoin d’un autre titre du Grand Chelem pour égaler le record de tous les temps en simple masculin de 20 partagé par Rafael Nadal et Roger Federer. Nadal a décidé de sauter Wimbledon, et Federer, sixième tête de série, a perdu son match de quart de finale aujourd’hui contre le n°14 Hubert Hurkacz. L’adversaire de Hurkacz en demi-finale sera le 7e Matteo Berrettini, qui a battu le 16e favori canadien Felix Auger-Aliassime aujourd’hui en quatre sets. En savoir plus sur la victoire de Shapovalov et les autres résultats d’aujourd’hui ici.

La héroïne canadienne du soccer Diana Matheson a pris sa retraite. Le solide milieu de terrain de 5 pieds a passé 15 ans avec l’équipe nationale féminine et a marqué l’un de ses plus gros buts. Aux JO 2012 de Londres, le but de Matheson dans les dernières secondes de la prolongation face à la France a remporté au Canada sa toute première médaille olympique de soccer féminin. Cela a également aidé à guérir la blessure d’un presque bouleversement déchirant des puissants États-Unis en demi-finale. Matheson a aidé le Canada à remporter une autre médaille de bronze olympique en 2016 et est l’un des trois Canadiens à avoir disputé au moins 200 matchs pour l’équipe nationale. La femme de 37 ans voulait participer à un autre Jeux olympiques à Tokyo, mais une blessure persistante au pied a anéanti cet espoir et l’a convaincue qu’il était temps de mettre fin à sa carrière internationale et professionnelle. En savoir plus sur Matheson dans cette histoire par Signa Butler de CBC Sports. Lisez les réflexions de Matheson sur sa carrière et ses idées sur ce qui est nécessaire pour développer le soccer féminin canadien dans ce Morceau de voix du joueur.

Sha’Carri Richardson a été exclu de l’équipe olympique américaine d’athlétisme. La sprinteuse de 21 ans a fait la une des journaux la semaine dernière lorsqu’elle a perdu sa place au 100 mètres féminin à Tokyo en raison d’un test positif à la marijuana lors des essais américains. Cela lui a valu une suspension de 30 jours, qui expire avant le début des épreuves olympiques sur piste. Mais cela a également effacé la victoire de Richardson aux essais, ce qui lui a coûté une place au 100 à Tokyo. L’équipe américaine aurait tout de même pu la sélectionner pour courir dans le relais 4×100, mais elle a décidé de ne pas le faire, expliquant qu’elle voulait « maintenir l’équité » même si elle « convient pleinement » que les règles internationales concernant la consommation de marijuana par les athlètes devraient être modifiées. En savoir plus sur la décision de quitter Richardson de l’équipe américaine ici.

Les CFL et XFL ne fusionnent définitivement pas. Certaines personnes ont sauté sur cette conclusion en hiver après que les deux ligues de football professionnel ont révélé qu’elles discutaient d’une éventuelle collaboration. Aucun détail n’a été fourni, laissant l’imagination des fans de la LCF se déchaîner avec la crainte que leur ligue bien-aimée de 63 ans ne soit américanisée. Mais les deux parties ont annoncé aujourd’hui que le partenariat (tel qu’il était) était terminé. Le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, a déclaré que sa ligue était désormais « entièrement concentrée sur la préparation du 5 août et le début de notre saison régulière 2021 ». La XFL en sommeil, qui a été achetée par un groupe dirigé par The Rock après s’être pliée pour la deuxième fois, a déclaré que ses discussions avec la LCF « ont renforcé notre conviction et notre engagement à développer la XFL pour le football international de printemps ». En savoir plus sur la fin des discussions CFL-XFL ici.

Le Tricolore se dirige vers la tempête. Littéralement : La tempête tropicale Elsa a déversé de la pluie et du vent sur la région de Tampa, où le match 5 de la finale de la Coupe Stanley se jouera ce soir (il ne devrait pas être affecté par la météo). Aussi, au sens figuré : le Lightning marque en moyenne plus de quatre buts par match à domicile en séries éliminatoires de cette année. Après les avoir battus lors du quatrième match à Montréal, les Canadiens ont une fiche de 4-0 cette année face à l’élimination. Mais le Lightning n’a pas perdu de matchs consécutifs en séries éliminatoires depuis qu’il a été balayé par Columbus au premier tour en 2019. Le match de ce soir commence à 20 h HE sur le réseau de télévision de CBC, CBCSports.ca et l’application CBC Sports. Pour savoir si le Tricolore peut revenir et empêcher Tampa Bay de se répéter en tant que champion, regardez cette vidéo de Rob Pizzo de CBC Sports.

À venir sur CBC Sports

Voici ce que vous pouvez diffuser en direct jeudi sur CBCSports.ca et l’application CBC Sports :

Tour du monde du volleyball de plage : Regardez les matchs masculins et féminins sur le court central à l’étape de cette semaine en Suisse de 3 h HE à 15 h HE ici.

Ligue canadienne de basketball élite : Regardez Fraser Valley contre Niagara à 19 h HE ici et Saskatchewan c. Edmonton à 21 h 30 HE ici.

Et découvrez aussi…

La newsletter GIST : Aux Jeux olympiques de Tokyo, la plupart des médailles du Canada seront remportées par des femmes. C’est donc le moment idéal pour vous lancer dans ce bulletin d’information amusant et informatif rédigé par des Canadiennes passionnées par les sports féminins et par de nouvelles perspectives sur les sports masculins. Abonnez-vous gratuitement ici.

Vous êtes au courant. Je te parle demain.

#Laurence #Vincent #Lapointe #aux #Jeux #olympiques #cest #important #pour #les #espoirs #médaille #dor #Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *