La tirade sur le court de Vasek Pospisil ponctue la défaite à l’Open de Miami

Vues: 6
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 39 Second

Le Canadien Vasek Pospisil a présenté ses excuses pour sa conduite sur le terrain et une diatribe grossière dirigée contre le chef de l’ATP Tour Andrea Gaudenzi lors de sa défaite au premier tour contre l’Américain Mackenzie McDonald à l’Open de Miami mercredi.

La crise de colère, qui comprenait frapper avec colère une balle hors du terrain et crier à l’arbitre de chaise, a commencé lorsque le numéro 67 mondial a brisé sa raquette sur le terrain à la fin du premier set de sa défaite 6-3 4-6 6-3.

Une pénalité pour insultes verbales sur le point de set lui a alors coûté le premier set et Pospisil s’est lancé dans une tirade pleine de jurons contre Gaudenzi, qui, selon lui, lui avait « crié » lors d’une réunion mardi pour « avoir tenté d’unir les joueurs ».

« Pendant une heure et demie. Le chef de l’ATP. Faites-le sortir ici. Pourquoi est-ce que je soutiens cela? » il a dit à l’arbitre de chaise Arnaud Gabas, menaçant de poursuivre l’ATP en cas de défaut de paiement.

REGARDER | Pospisil écrase la raquette lors de sa défaite à l’Open de Miami:

Vasek Pospisil s’est disputé avec l’arbitre de chaise, a cassé sa raquette, a fait un service sarcastique et a concédé un point pour abandonner le premier set. 2:04

Les problèmes de Pospisil avec l’ATP ont atteint leur paroxysme l’année dernière lorsque lui et le numéro un mondial Novak Djokovic ont annoncé la formation de la Professional Tennis Players Association (PTPA).

Le PTPA visait à mieux protéger les intérêts des joueurs, ont-ils déclaré, mais cette décision a rencontré l’opposition des instances dirigeantes du tennis.

Pospisil a déclaré que sa rencontre avec l’ATP l’avait « énervé ».

REGARDER | Pospisil évincé par Mackenzie McDonald:

McDonald avait besoin de trois sets pour affronter le Pospisil canadien à l’Open de Miami. 1:20

« Je tiens à m’excuser sincèrement pour mon comportement sur le terrain de Miami plus tôt dans la journée », a déclaré Pospisil, qui n’a pas parlé aux médias après son match, sur Twitter.

« J’ai manqué de respect au jeu que j’aime et pour cela je suis vraiment désolé. » En guise d’explication, je me suis senti profondément énervé lors d’une réunion entre les joueurs et les dirigeants de l’ATP hier soir, et j’ai sous-estimé le bilan que ces émotions m’ont fait peser jusqu’à ce que je me lance. la cour aujourd’hui. « Encore une fois, je suis désolé pour mon comportement sur le court et le langage que j’ai utilisé. »

L’ATP Tour n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Roundup

Chez les femmes, l’Américaine Sloane Stephens a remporté sa première victoire de l’année en ralliant la qualifiée Oceane Dodin de 6-7 (6), 6-4, 6-2.

Stephens, qui a remporté le tournoi en 2018, avait déjà fait 0-4 cette année et n’avait remporté aucun match depuis l’Open de France en septembre. Contre Dodin, Stephens a pris du retard après avoir échoué à convertir deux sets dans le premier set, mais elle s’est retirée dans le dernier set.

Stephens, 49e, fait partie des six anciennes champions du tableau féminin.

La wild-card Ana Konjuh, de Croatie, a remporté son premier match du tableau principal dans une épreuve de la WTA depuis 2018 lorsqu’elle a battu Katerina Siniakova 7-6 (3), 7-5. La carrière de Konjuh a été ralentie par quatre chirurgies du coude.

Sara Sorribes Tormo, d’Espagne, a vaincu deux balles de match et un déficit de 5-1 dans le dernier set pour dépasser Bernarda Pera 6-2, 2-6, 7-5. L’Américaine Danielle Collins a balayé Kristina Mladenovic 6-3, 6-3 et Jelena Ostapenko a battu Xiyu Wang 6-4, 6-7 (4), 6-1.

Lors de la première journée de jeu masculin, Alexei Popyrin a continué sur sa lancée récente en battant Feliciano Lopez 6-4, 7-6 (4). Popyrin, un Australien de 21 ans qui a remporté son premier titre de l’ATP Tour à la fin du mois dernier à Singapour, affrontera ensuite l’Américain Reilly Opelka, 30e tête de série.

Lopez, 39 ans, était le joueur le plus âgé du tirage au sort masculin.

Le Français Pierre-Hugues Herbert, finaliste du récent Open 13 à Marseille, en France, a battu Pedro Sousa 6-1, 6-3. Herbert affrontera ensuite Felix Auger-Aliassime, tête de série n ° 11, du Canada.

#tirade #sur #court #Vasek #Pospisil #ponctue #défaite #lOpen #Miami

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *