La situation COVID-19 des Canucks fait froid dans la division Nord de la LNH

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 14 Second

Les Canucks de Vancouver étant immobilisés par le virus COVID-19, les joueurs et les entraîneurs ailleurs dans la division canadienne du Nord sont inquiets pour cette équipe et la leur.

Seize des 22 joueurs de l’alignement actif des Canucks figuraient officiellement sur la liste protocolaire de la LNH avec l’ajout dimanche de l’attaquant Marc Michaelis et du défenseur Jalen Chatfield. Un membre du staff technique avait également été touché.

Les Canucks sont hors de la glace au moins jusqu’à mardi et ont eu quatre matchs reportés à cause du virus.

« C’est quelque chose dont nous avons parlé toute la saison, c’est de le garder [COVID] », a déclaré dimanche le capitaine des Oilers d’Edmonton Connor McDavid.« C’est une grande partie de la saison, malheureusement.

« Ce qui se passe à Vancouver, c’est bien plus que le hockey. Nous espérons évidemment que tout le monde va bien et que les familles et tout le monde vont bien, et qu’ils seront en bonne santé le plus rapidement possible. »

Un joueur sur la liste des protocoles COVID-19 n’a pas nécessairement été testé positif. La ligue exige que les personnes ayant des tests positifs s’auto-isolent pendant 10 jours et que les contacts étroits s’auto-isolent pendant deux semaines.

La situation de Vancouver ramène les autres clubs canadiens de la LNH à la maison les pièges de l’opération en cas de pandémie.

« Cela renforce simplement que vous devez faire les choses correctement », a déclaré l’entraîneur-chef des Oilers Dave Tippett.

« Essayez de vous donner les meilleures chances de vous en empêcher. Je pense que tous les joueurs essaient de faire du bon travail, mais parfois ce virus trouve son chemin.

« Vous vous sentez pour ces gars là-bas. J’espère qu’ils pourront s’en sortir, mais c’est certainement inquiétant. »

Les Canadiens de Montréal ont reporté quatre matchs, dont trois contre les Oilers, quand deux attaquants ont été soumis à des protocoles de pandémie en mars.

« Ce n’était pas notre équipe, mais cela nous a beaucoup affectés », a déclaré McDavid. « C’était en quelque sorte un rappel, et de toute évidence, avec ce qui se passe à Vancouver, à quel point il est important de garder cette chose à l’écart. »

REGARDER | Rob Pizzo récapitule la semaine 11 dans la division Nord de la LNH:

Dans notre segment hebdomadaire, Rob Pizzo vous rattrape sur la semaine qui était dans la division All-Canadian dans la LNH. 3:54

L’attaquant du Tricolore Tyler Toffoli, qui a passé la fin de la saison dernière avec les Canucks, dit qu’il a été en contact avec d’anciens coéquipiers à Vancouver.

« Je m’assure juste qu’ils vont bien », a déclaré Toffoli samedi. « C’est définitivement une situation effrayante et j’espère qu’elle ne sera pas pire que ce qu’elle est. »

Chaque équipe de la LNH doit disputer 56 matchs de saison régulière. Le début de la saison 2020-21 a été retardé jusqu’en janvier et écourté en raison de la pandémie.

Le match reporté de Vancouver contre Winnipeg mardi sera le 45e repoussé par COVID-19, avec les 37 premiers dans les trois divisions de la LNH aux États-Unis.

Les anciens coéquipiers se montrent inquiets

L’attaquant de Winnipeg, Adam Lowry, dit qu’il a vérifié sur l’ancien coéquipier des Jets Tyler Myers, qui est l’un des Canucks sur la liste de protocole de cette équipe.

«D’abord et avant tout, nous sommes préoccupés par leur sécurité, leur santé et leur bien-être», a déclaré Lowry. «C’est ce qui est au premier plan. Le hockey est deuxième.

« Nous étions tous pleins d’espoir et avons essayé de faire de notre mieux pour limiter la possibilité que cela devienne une chose ou une telle chose qui traverse une équipe comme celle-ci.

« De toute évidence, c’était un risque. Voyant à quel point le virus est contagieux et des choses comme ça, nous espérons juste qu’ils sont près de la fin des tests positifs et que tous ceux qui ont contracté le virus, les membres de leur famille et des choses comme ça, ils se rétablissent complètement. « 

‘Vous espérez que tout le monde va bien’

Chris Tanev, qui a joué 10 saisons à Vancouver avant de signer avec les Flames de Calgary pendant la saison morte, dit qu’il a également été en contact avec d’anciens coéquipiers.

« Vous espérez que tout le monde va bien et que personne n’a de graves effets secondaires ou quoi que ce soit du test positif ou de la capture du COVID », a déclaré Tanev dimanche.

Les Canucks devaient être à Calgary jeudi et samedi, mais ces matchs sont remis en question étant donné l’ampleur de la situation à Vancouver.

« La ligue va faire les appels sur tout cela, combien de temps ils ont fermé et si nous allons jouer des matchs de rattrapage », a déclaré Tanev. «Je pense que tout le monde attend toujours de voir ce qui se passe avec ça.

« Jusqu’à présent, la division canadienne avait été plutôt bonne. Évidemment, Montréal il y a deux semaines avait ses points positifs et maintenant Vancouver. Les restrictions sont là et sont en place pour une raison. »

#situation #COVID19 #des #Canucks #fait #froid #dans #division #Nord #LNH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *