Jin Young Ko mène l’événement du LPGA Tour au Texas après une journée de 32 trous sans bogey

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 15 Second

Jin Young Ko a marqué pour l’aigle sur le 15e par 4 et a terminé un 32 trous sans bogey samedi dans la quasi-obscurité avec une avance d’un coup dans le Volunteers of America Classic.

Ko est revenu à Old American couvert et venteux tôt samedi, jouant les 14 derniers trous pour un moins de 70 ans au deuxième tour suspendu. Après une pause dans sa maison voisine de Frisco, la star sud-coréenne de 25 ans a tiré 66 au troisième tour.

« Aujourd’hui était vraiment difficile aujourd’hui, difficile aujourd’hui », a déclaré Ko. « Je me suis réveillé à 4h50 ce matin et j’ai terminé presque 9h. J’ai donc joué toute la journée aujourd’hui. C’était une longue journée. Mais j’ai eu une bonne partie aujourd’hui et c’était amusant. »

Après avoir décidé de jouer le 18e par 4 dans une lumière déclinante, elle a fait des va-et-vient pour le par – se rapprochant après avoir frappé le green.

« Je ne veux pas jouer demain matin tôt, alors je veux vraiment finir », a déclaré Ko. « Nous avons pris une excellente décision. »

L’Allemande Esther Henseleit et la Finlandaise Matilda Castren étaient à égalité au deuxième rang. Henseleit a également terminé 15e dans ses 64. Castren a tiré 68. Ils ont tous les deux terminé leur deuxième ronde vendredi.

Le leader du premier tour après un 63, Ko avait un total de 14 moins de 199 dans le cas où il est revenu dans les temps après le début du jeu vendredi a été retardé de six heures à cause de la pluie et de la foudre.

Trouvez des diffusions en direct, des vidéos à ne pas manquer, des actualités de dernière minute et plus encore dans un package parfait pour les Jeux Olympiques. Suivre Équipe Canada n’a jamais été aussi facile ou excitant.

Plus de Tokyo 2020

« J’ai hâte de jouer demain », a déclaré Ko.

Ko est passée du numéro 1 au numéro 2 mondial lorsque Nelly Korda a remporté le championnat PGA féminin KPMG la semaine dernière pour sa deuxième victoire consécutive, mettant ainsi fin à une série de près de deux ans. Même avec une victoire dimanche, Ko resterait n°2.

Henseleit, 22 ans, a suivi l’aigle au 15e rang avec un oiselet au 17e par-5. Elle a remporté le Magical Kenya Ladies Open 2019 du Ladies European Tour.

« En fait, je ne pensais pas que nous serions aussi près de ne pas finir, mais je suis tellement heureux que nous l’ayons fait », a déclaré Henseleit. « Il fait vraiment sombre. Vous ne pouviez pas vraiment voir les broches sur les deux derniers trous. Mais juste heureux de dormir demain. »

Castren a réussi les oiselets 15 et 17. Elle a remporté le championnat LPGA MEDIHEAL il y a trois semaines en Californie à brumeux Lake Merced pour devenir le premier vainqueur finlandais de l’histoire du LPGA Tour.

« Ma frappe de balle n’était pas la meilleure aujourd’hui, mais j’ai réussi à passer la journée. » dit Castren. « Nous avons dû courir un peu sur 18, mais nous y sommes parvenus, et c’est la chose dont je suis le plus heureux aujourd’hui. »

Jeongeun Lee, la joueuse sud-coréenne qui a remporté l’US Women’s Open 2019 et vit dans la ville voisine d’Irving, avait moins de 10 points après un 69. Elle a réussi un birdie aux trois derniers trous.

La championne en titre Angela Stanford a réussi un birdie sur trois des quatre derniers trous d’un 68 pour passer à 9 sous. L’ancienne star du TCU de Fort Worth, âgée de 43 ans, a gagné à 7 ans l’an dernier lorsque l’événement s’est déroulé début décembre.

« Avec ce vent d’est que nous avons aujourd’hui, j’ai dit à mon cadet marchant dans le deuxième trou: ‘C’est le vent le plus dur ici », a déclaré Stanford. « Maintenant, nous avons vu toutes les directions, mais je pense que l’est est la plus difficile. Cela m’a probablement aidé à me calmer et à être patient et à savoir que ça allait jouer plus fort. »

Elle a joué 31 trous samedi, terminant un deuxième tour 70 le matin.

« Je suis prêt à aller me coucher », a déclaré Stanford. « Ce réveil à 4h30 était difficile. »

Ana Belac avait également 9 sous après un 68.

Stacy Lewis, de la région de Houston, a raté le 18e dans un 68 qui lui a laissé 8 de moins. Le vainqueur du tournoi 2014 a joué 32 trous samedi.

« Je suis fatigué. Aujourd’hui a été si long. C’était épuisant », a déclaré Lewis. « Tôt ce matin, j’ai pensé que ça jouait très fort avec le vent qui revenait. … C’est vraiment fatiguant et content d’en avoir fini. »



#Jin #Young #mène #lévénement #LPGA #Tour #Texas #après #une #journée #trous #sans #bogey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *