CFL et XFL font face à de nombreux obstacles s’ils veulent unir leurs forces et former un partenariat

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:7 Minute, 12 Second

La LCF et la XFL poursuivent leurs discussions sur un partenariat potentiel et des moyens de développer le jeu.

Cependant, Dwayne (The Rock) Johnson, copropriétaire de la XFL basée aux États-Unis, a donné l’impression que les deux parties sont beaucoup plus loin avec un récent tweet.

« Nous allons trouver une saison intelligente qui créera des opportunités phénoménales pour les joueurs et sera la meilleure expérience pour les fans », a-t-il écrit. « J’ai joué au ballon pendant des années et j’ai lutté plus de 280 nuits par an (pendant des années), donc je connais la valeur d’une planification et d’une récupération intelligentes. »

Si un accord est conclu, il devrait commencer en 2022 alors que la ligue canadienne continue de travailler pour revenir sur le terrain cette saison après avoir annulé la campagne 2020 en raison de la pandémie COVID-19.

Mais les défis potentiels ne manquent pas pour les deux ligues. Voici un aperçu de certains des problèmes les plus urgents auxquels ils pourraient être confrontés:

Statut de XFL

Il est difficile de comprendre exactement ce qu’est la XFL. Il était composé de huit franchises lorsqu’il a arrêté le jeu l’année dernière en raison de la pandémie COVID-19. Johnson, le partenaire commercial Dany Garcia et RedBird Capital Partners ont acheté la ligue pour 15 millions de dollars américains avec des plans originaux de reprendre le jeu en 2022. Mais en entamant des pourparlers avec la LCF, la XFL a annoncé qu’elle mettait ses plans 2022 en attente, « en attendant le résultat. de nos conversations avec la LCF. « 

Ce que Johnson, Garcia et Redbird Capital Partners possèdent exactement n’est pas clair, mais ils apportent certainement beaucoup à la table. Johnson, un ancien joueur de la LCF, est un personnage plus grand que nature avec à la fois une influence et un attrait mondial, ce dernier que la LCF pourrait utiliser pour attirer l’attention d’un groupe démographique plus jeune.

REGARDER | Un partenariat XFL aide-t-il la LCF?:

La LCF est en pourparlers sur un partenariat avec la XFL américaine et son nouveau propriétaire Dwayne «The Rock» Johnson. Alors que certains disent que l’argent et les nouveaux partisans aideraient la ligue, d’autres s’inquiètent de ce que cela pourrait signifier pour l’avenir du jeu au Canada. 2:06

Garcia, la présidente et propriétaire de la XFL, a non seulement géré avec succès la carrière de Johnson – son ex-mari – mais possède également Seven Bucks Productions. C’est une société qui a été responsable de films tels que « Jumanji: Bienvenue dans la jungle » ainsi que « Hobbs & Shaw », le spin-off de la franchise Fast and the Furious.

RedBird Capital Partners est une société d’investissement gérant plus de 4 milliards de dollars d’actifs.

Programme

Dans ses deux incarnations – 2001 et 2020 – la XFL était une ligue de football de printemps, débutant sa saison en février. La campagne inaugurale a culminé avec le Los Angeles XTreme battant les démons de San Francisco dans le match de championnat, mais la saison 20 s’est terminée prématurément en raison de la pandémie mondiale.

L’Alliance of American Football – une autre ligue de printemps – s’est repliée lors de sa première saison d’existence en 2019.

La LCF débute traditionnellement sa saison en juin et se termine par le match de la Coupe Grey en novembre.

Mais si en vertu d’un partenariat ou d’une fusion, la LCF devait commencer à jouer en février, la grande question serait de savoir dans quelle mesure est-il faisable de jouer des matchs au Canada pendant cette période, en particulier ceux dans les stades extérieurs? Sans parler de l’endroit où les clubs organiseraient leurs camps d’entraînement pour se préparer à une saison?

Et quel serait exactement l’appétit du public canadien pour le football de printemps si sa saison se heurtait aux séries éliminatoires de la LNH?

À l’inverse, comment la XFL pourrait-elle jouer à des jeux aux États-Unis pendant les mois d’été alors qu’il n’y a traditionnellement pas de football en soi? Et la XFL pourrait-elle jouer à des jeux au sud de la frontière à l’automne alors que la NFL et la NCAA battent leur plein?

Des règles

Un autre dilemme intéressant ici. Un partenariat CFL / XFL jouerait-il selon les règles canadiennes ou américaines?

Les matchs de football canadiens se composent de trois essais et de 12 joueurs de côté. La ligne défensive doit s’aligner à un mètre de la ligne de mêlée et les fautes peuvent avoir un nombre illimité d’hommes en mouvement avant le claquement du ballon. Ils ont également 20 secondes pour mettre le ballon en jeu.

Aux États-Unis, l’attaque et la défense ont 11 joueurs sur le terrain à la fois et il n’y a pas de séparation entre les lignes offensive et défensive. Et une fois le ballon posé, les joueurs offensifs ne peuvent plus bouger et une attaque a 40 secondes pour mettre le ballon en jeu.

Les deux jeux présentent également de grandes différences dans le jeu de retour de dégagement.

Au Canada, l’équipe de botté de dégagement doit fournir une zone de cinq verges au retourneur pour attraper le ballon avant de pouvoir tenter de faire le plaquage. Si un membre de l’équipe de dégagement est dans la zone tampon, c’est une pénalité de 15 verges. Cependant, si cela se produit lorsque le retourneur ramasse le ballon sur le rebond, c’est une pénalité de cinq verges.

Il n’y a pas de zone de cinq mètres dans le jeu américain, bien que le retourneur puisse lever le bras en l’air et appeler une bonne prise, ce qui signifie que l’équipe de botté de dégagement ne peut pas le toucher alors qu’il tente de jouer sur le ballon. Mais si le retourneur tâtonne, le ballon devient vivant.

Champ

Le football canadien se joue sur un terrain de 110 mètres de long et 65 mètres de large. Les poteaux de but sont placés sur la ligne de but et les zones d’en-but ont une profondeur de 20 mètres.

Aux États-Unis, les terrains de football mesurent 100 mètres de long et 53 mètres de large. Les zones d’extrémité ont une profondeur de 10 mètres avec des poteaux de but placés sur la ligne arrière.

Intégrer un terrain de taille canadienne dans un stade américain s’est avéré être un problème en 1995 lors de l’expansion américaine de la LCF. Cette année-là, les Memphis Mad Dogs ont disputé leurs matchs à domicile au Liberty Bowl avec des zones d’extrémité mesurant 14 mètres de profondeur, entre autres défis.

Contenu canadien

Les équipes de la LCF doivent porter au moins 21 Canadiens sur leur alignement de 46 joueurs le jour du match, dont au moins sept sont des partants. Au cours de l’expansion de la ligue aux États-Unis, les équipes américaines n’étaient pas tenues de porter des Canadiens sur leur alignement. Une équipe – Baltimore – a fait le meilleur travail pour trouver des joueurs américains adaptés au jeu canadien, atteignant le match des Grey Gup les deux années où il existait et gagnant en 1995.

Priorité

Le timing de l’annonce CFL / XFL est intéressant. La LCF n’a pas joué en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 et envisage également actuellement un retour sur le terrain en 2021.

La ligue a publié un calendrier complet de 18 matchs pour les neuf équipes pour 2021, qui devrait débuter le 10 juin. Mais nombreux sont ceux qui estiment que cela reste une projection ambitieuse étant donné que les protocoles de retour au jeu de la ligue restent avec les six autorités sanitaires provinciales où Les équipes de la LCF fonctionnent.

La priorité absolue de la LCF devrait être un retour au jeu en 2021, car il y a des préoccupations très sérieuses et réelles quant à la capacité de la ligue à survivre si elle est contrainte d’annuler une deuxième campagne consécutive.

Si la LCF ne recommence pas à jouer au football cette année, il ne pourrait y avoir aucun futur partenariat avec la XFL à explorer.

Ventilateurs

Aussi important que la reprise du jeu soit pour la LCF, il en va de même pour les supporters dans les gradins. La vente de billets est une principale source de revenus pour les franchises canadiennes et est essentielle en 2021 étant donné que la LCF dans son ensemble aurait perdu entre 60 et 80 millions de dollars en ne jouant pas l’an dernier.

Les Canadiens continuent de se faire vacciner, ce qui laisse espérer que les fans seront autorisés à entrer dans les gradins à un moment donné en 2021. La question demeure de savoir quand cela se fera.

#CFL #XFL #font #face #nombreux #obstacles #sils #veulent #unir #leurs #forces #partenariat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *