2 rameurs russes échouent aux tests de dépistage de drogue, remplacés dans l’équipe olympique

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 59 Second

Deux rameurs russes ont été retirés de l’équipe pour les Jeux olympiques de Tokyo après avoir échoué à des tests de dépistage de drogue, ont annoncé mercredi des responsables russes.

Le président du Comité olympique russe, Stanislav Pozdnyakov, a déclaré à l’agence de presse officielle Tass que les deux rameurs avaient été provisoirement suspendus et remplacés dans l’équipe avant l’annonce de l’équipe olympique finale.

Pozdnyakov a déclaré que la fédération russe d’aviron « doit prendre toutes les mesures globales pour déterminer les circonstances de cet incident, qui ne peut être qualifié que de scandaleux ».

Le président de la Fédération, Alexei Svirin, a nommé les rameurs Nikita Morgachev et Pavel Sorin de l’équipage du quadruple de couple dans des commentaires aux agences de presse d’État Tass et RIA Novosti. Morgachev, 40 ans, a participé aux Jeux olympiques de 2008, 2012 et 2016. Sorin se dirigeait vers ses premiers Jeux olympiques.

Svirin a déclaré qu’ils avaient été testés positifs pour la substance interdite meldonium lors d’un camp d’entraînement le 17 juin. Le meldonium était largement utilisé en Russie et en Europe de l’Est comme supplément sportif jusqu’à ce qu’il soit ajouté à la liste des personnes interdites en 2016.

Morgachev et Sorin avec leurs coéquipiers Artem Kosov et Nikolay Pimenov s’affrontent lors des éliminatoires du quadruple de couple hommes lors de la régate finale de qualification olympique de 2021 à Lucerne, en Suisse. Morgachev et Sorin ont été remplacés dans la délégation russe en compétition à Tokyo. (Daniel Kopatsch/Getty Images)

La joueuse de tennis Maria Sharapova a purgé une suspension de 15 mois après avoir été testée positive au meldonium en 2016 et le curleur Alexander Krushelnitsky s’est vu retirer une médaille de bronze aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 après avoir été trouvée dans son échantillon.

Les athlètes russes à Tokyo concourront officiellement sous la désignation « ROC », abréviation de Comité olympique russe. C’est parce que le nom, le drapeau et l’hymne de la Russie sont exclus des jeux à la suite d’une décision du Tribunal arbitral du sport sur les données de l’ancien laboratoire antidopage de Moscou.

Trouvez des diffusions en direct, des vidéos à ne pas manquer, des actualités de dernière minute et plus encore dans un package parfait pour les Jeux Olympiques. Suivre Équipe Canada n’a jamais été aussi facile ou excitant.

Plus de Tokyo 2020

#rameurs #russes #échouent #aux #tests #dépistage #drogue #remplacés #dans #léquipe #olympique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *